CHICAGO BLUES FESTIVAL / 50 ANS

Biographie :

Il y a quelques années, en novembre 1969, la première tournée intitulée "Chicago Blues Festival", imaginée et organisée par Jean-Marie Monestier prenait la route et traversait la France et l'Europe pendant près de deux mois.

Sur le modèle de sa grande soeur, la célèbre tournée « American Folk Blues » qui avait permis d’amener pour la première fois des musiciens de blues en Europe dans les années 60, la tournée du Chicago Blues Festival s’était fixée le but de faire connaître le blues électrique au plus grand nombre et d’offrir aux amateurs la possibilité de voir jouer leurs idoles sans traverser l’Atlantique.

Le premier plateau était composé de la légende John Lee Hooker, accompagné par le non moins génial Lowell Fulson et son orchestre.

Qui aurait pu imaginer que 50 ans plus tard, la tournée serait devenue l'un des grands rendez-vous annuels des amateurs de blues en Europe et aurait vu défiler au fil des années, autant de légendes du blues comme Otis Rush, Jimmy Dawkins, Hubert Sumlin, Luther Allison et Lonnie Brooks ou des jeunes talents encore inconnus tels que Magic Slim, Willie Kent, Koko Taylor, Melvin Taylor, Lucky Peterson ou Kenny Neal ?

 

50 ans après son lancement, la tournée « Chicago Blues Festival » n’a jamais changé de formule et offre chaque année un plateau inédit composé d’une sélection parmi les meilleurs musiciens de blues actuels, toujours produite par la famille Black and Blue*.

Afin de fêter comme il se doit la tournée anniversaire des 50 ans, nous avons fait le choix de présenter un plateau 100% All stars, composé de musiciens reconnus, tous issus de la scène de Chicago et déjà passés par la France.

Wayne Baker Brooks, l’un des meilleurs guitaristes du chicago blues contemporain sera accompagné du multi-instrumentiste Maurice John Vaughn à la guitare, au saxophone et au clavier pendant que Russ Green sévira à l’harmonica et que la diva Trudy Lynn régalera le public au chant. Le tout soutenu par une rythmique de haut niveau avec Melvin Smith à la basse et Willie "The Touch" Hayes à la batterie.

 

Wayne Baker Brooks est le fils de l’une des figures légendaires du chicago blues, Lonnie Brooks, décédé il y a deux ans. Il a tout appris aux cotés de son père en parcourant le monde entier jusqu’au moment ou il a formé son propre groupe au début des années 2000. Wayne est un vrai showman, un guitariste hors pair et l’un des derniers descendants directs de la tradition du chicago blues.

Avec son CV rempli de références légendaires (Junior Wells, AC Reed, Luther Allison, Son Seals entre autre) et sa longévité (débuts en 1968) , Maurice John Vaughn ferait figure de vétéran sur la scène de Chicago. Pourtant, à 66 ans, il est toujours aussi en forme et continue de multiplier les expériences, jonglant entre sa guitare, le saxo et le clavier, au grès de ses envies.

A l’harmonica, Russ Green fait aujourd’hui partie des meilleurs spécialistes de son instrument. Ses tournées avec John Primer et Lurrie Bell l’ont fait connaitre des amateurs du blues, jusqu’à enregistrer sous son nom.

Issue de la scène blues de Houston au Texas, Trudy Lynn a débuté chez le grand Albert Collins, avant de débuter une carrière solo, qui se poursuit depuis trente ans. Elle est l’une des grandes chanteuses de blues contemporaine et l’une des plus prolifiques. Son treizième album est sorti l’an passé et a été reconnu comme l’un de ses plus aboutis. Véritable diva, Trudy a su devenir l’une des chanteuses les plus populaires sur la scène blues américaine et européenne.

A la section rythmique, ce seront Melvin Smith à la basse et Willie Hayes à la batterie, deux piliers de la scène de Chicago qui accompagneront le groupe et régaleront le public de leur complicité.

 

Line up :

Wayne Baker Brooks - guitare/chant

Maurice John Vaughn - guitare/saxophone/claviers/chant

Russ Green - harmonica/chant

Trudy Lynn - chant

Melvin Smith - basse

Willie Hayes - batterie

 

* Black and Blue est un label fondé en 1966 par Jean-Marie Monestier, un disquaire bordelais passionné de jazz et de blues. 

C’est lui qui monte la première tournée Chicago Blues Festival en 1969. 

Il est rapidement rejoint dans l’aventure par Jean-Pierre Tahmazian, puis par Jean-Pierre Vignola et Didier Tricard au milieu des années 70.
C’est Didier Tricard qui prendra le relais de l’organisation et de la promotion de la tournée Chicago Blues à partir de 1977 jusqu’en 2013 avant que l’histoire se poursuive avec Guillaume Tricard. 

 

Vidéos